image

QUE FAIRE AVEC VOS RESTES DE LAINE ?

restes de laine
TECHNIQUES ET ASTUCES

Nombre de tricoteuses se retrouvent avec des restes de pelotes de laine qui s’entassent dans un sac sans savoir qu’en faire ! Alors, que faire avec les restes de laine ? C’est l’occasion rêvée de participer au recyclage, une tendance actuelle largement partagée. Ne jetez donc pas vos restes de laine mais réutilisez-les plutôt pour tricoter mitaines, écharpe, snood, chaussettes et autre layettes.

 

1. Des doudous tout doux

Récupérez les morceaux de pelotes de laine pour créer un petit bonhomme tout-en-un. Comment tricoter un carré rayé ? En utilisant une aiguille 4, un peu de feutrage pour rembourrer le personnage et plusieurs fils de laine de couleurs différentes.

Saisissez vos aiguilles à tricoter et suivez le guide :

  • pliez d’abord en deux le tricot avant de coudre les bords
  • achevez le tour en resserrant le fil en haut pour fermer la tête
  • retournez l’ouvrage avant de le rembourrer puis de coudre le bas
  • faufilez du fil autour de la base de la rayure
  • tirez d’un coup sec pour former le cou du bonhomme
  • terminez en cousant les jambes et les bras grâce à des points bien serrés

 

2. Le patchwork et les carrés de tricot

Pull, plaid ou couverture, le patchwork est une solution maligne pour recycler les morceaux de pelotes de laine qui restent. Le patchwork se prête idéalement au jeu car il combine justement des fils aux coloris différents voire contrastés. Encore mieux : la méthode est d’une simplicité enfantine surtout pour les couvertures. En effet, il suffit de confectionner de nombreux carrés de tricot puis de les assembler soit au crochet, soit en les tricotant entre eux.

En revanche, mieux vaut travailler une laine d’épaisseur égale qui se tricote avec une taille d’aiguilles équivalente et une tension du fil égale, sous peine d’obtenir un résultat peu homogène. Laissez votre imagination jouer subtilement avec les couleurs de fils pour un résultat encore plus authentique tout en privilégiant le point mousse particulièrement adapté pour le tricotage de couverture.

3. Chaussons pour bébé : taille naissance

Ultra facile et très rapide à élaborer, les chaussons bébé au crochet avec les restes de laine sont également peu couteux ! Evidemment, tricoter sur des tailles « naissance » n’est pas si accessible. Il est conseillé de sélectionner une laine 2 à une laine 3,5 ce qui permet de confectionner un chausson de 8 cm environ. Celle-ci correspond à la longueur moyenne d’un pied de nouveau-né.

De toute façon, vu la faible quantité de laine consommée, il est facile d’ajuster. Misez sur un crochet 4 pour un modèle plus petit, ou sur un crochet 3 pour un plus grand. Et comme l’exercice ne requiert que peu de temps, amusez-vous à décliner en différentes versions vos chaussons pour bébé.

4. Couvrez vos cintres et vos… câbles électriques

Apportez une touche de couleur à vos cintres traditionnels en les habillant et en les enveloppant des restes de pelotes de laine. Cette idée originale est aussi esthétique que fonctionnelle. A chaque couleur, son type de vêtement : rouge pour les vestes, bleu pour les pantalons, rose pour les robes, etc.

N’hésitez pas d’ailleurs à constituer un atelier tricot avec vos enfants car l’ouvrage est facile à réaliser. Dans la même veine, il est possible de dissimuler vos câbles électriques disgracieux en les enroulant dans des mailles tricotées. Faites-en ainsi des éléments qui participent à l’esthétisme de vos pièces de vie .

5. Dessinez un tableau de pompon

Si les pompons sont régulièrement associés aux bonnets, ils peuvent s’aligner pour donner naissance à des tapis molletonnés et tout doux. Alors pourquoi ne pas tenter le tableau de pompons de toutes les couleurs ?! Cerise sur le gâteau, la réalisation de pompons est une activité qui ravira vos enfants et petits-enfants. De quoi les occuper lorsque la météo ne leur permet pas de jouer en extérieur.

Notez que le pompon est l’élément de tricot le plus adapté pour les restes de laine alors profitez-en. Pour des objets décoratifs ou pour dessiner un tableau à accrocher sur le mur de la chambre, faites-vous plaisir !

6. Créez des lampes design

Le fait-maison (ou DIY pour Do it yourself) a le vent en poupe tout comme le recyclage. Le lien entre les deux : vos restes de laine !

Pas besoin de cours de tricot. L’idée est ici de concevoir vos propres lampes de chevets design en laissant libre cours à vos aptitudes créatrices. Sachez qu’il est aussi possible de dupliquer cette technique de tricot sur des carafes, cache-pots, des tasses, des bouteilles etc.

 

7. Focus sur le granny square

D’abord, qu’est-ce que le granny square, ce fameux « carré des mamies » ? Vous le connaissez forcément puisque ces carrés de tricot sont présents sur les couvertures, les napperons et autres coussins de nos… grands-mères.

Mais la mode étant un éternel recommencement, le granny square revient en force avec ses points de crochet basiques ! En assortissant les couleurs des différentes chutes de fils de laines, crochetez vos chainettes, vos mailles et vos brides et replongez dans l’enfance le temps d’un atelier tricot !

Pour que d’autres passionné(e)s vous donnent des idées, notre article sur les applications dédiées au tricot vont vous éclairer. Sinon, découvrez aussi notre article sur les points de tricot à connaître absolument. Ils vont aideront à faire de nouvelles créations pour vos restes de laine.

You might also like