image

LE MATÉRIEL ET LES TECHNIQUES INDISPENSABLES DE L’AMIGURUMI

amigurumi licornes - modèles et inspirations

Vous n’êtes certainement pas passé à côté du phénomène des amigurumis, ces petites peluches tricotées ou, le plus souvent, crochetées dans du fil coton ou de la laine et dans toutes les couleurs possibles. Il est temps de connaître les indispensables de l’Amigurumi.

Cette tendance nous vient du Japon et consiste à créer de petits animaux et créatures au tricot ou au crochet. Dans cet article, nous allons nous concentrer essentiellement sur la technique au crochet.

Le matériel de base pour crocheter des Amigurumis

Il vous faudra donc une liste de matériaux indispensables de l’Amigurumi avant de commencer à vous y mettre :

Des pelotes de coton ou de laine

En fait, les amigurumis se crochètent plus habituellement en fil coton, mais vous pourrez utiliser tout type de fil pour les réaliser : laine, acrylique, laine mélangée, etc.
Le coton permet un rendu plus soigné, plus lisse, mais il est également plus difficile à travailler. Vous pouvez trouver des lots de pelotes de couleurs variées à prix intéressant.

La nouvelle gamme de coton Ricorumi de la marque RICO DESIGN est spécialement conçue pour le crochetage d’Amigurumis. Pour des idées de modèles et patrons, et la réponse à toutes vos questions sur l’Amigurumi, nous vous invitons à découvrir nos articles Les Questions et Patrons sur l’Amigurumi

Un crochet

La taille du crochet dépendra du fil utilisé. Mais préférez un crochet d’un ou un demi numéro inférieur à celui conseillé sur votre pelote, cela permettra de serrer davantage les mailles et éviter de laisser apparaître le rembourrage.

Une aiguille à laine

Les amigurumis se crochetant en plusieurs parties bien distinctes, il faut ensuite pouvoir les assembler en les cousant à l’aide d’une aiguille à laine. Elle servira également pour rentrer les fils à l’intérieur de la peluche afin qu’ils ne se voient plus. Tenez compte de l’épaisseur de votre fil afin de bien choisir votre aiguille.

Des ciseaux

Ils sont essentiels afin de couper les fils !

Un marqueur de maille

Cela peut être un trombone ou une épingle de sûreté.
Le crochetage en rang nécessite de bien identifier la fin de ceux-ci. Le marqueur de maille vous sera donc très utile pour ne pas vous tromper et pouvoir crocheter sans compter vos mailles.

Du rembourrage polyester

Indispensable pour remplir vos petits doudous. S’ils sont à destination des enfants, mieux vaut choisir du rembourrage lavable et anti-acariens.

Des yeux de sécurité

Lorsque le doudou est destiné à un enfant de plus de 3 ans, vous pouvez opter pour les yeux de sécurité en plastique ou en verre au lieu de les broder. Disponibles dans des dimensions et couleurs variées.

Du fil à broder

Le fil à broder va vous servir à coudre les petits détails de vos amigurumis comme la bouche, le nez, les coussinets, etc.
Choisissez une gamme de fils qui propose de nombreuses couleurs afin de correspondre au mieux à votre création.

Des épingles

Elles vous serviront à assembler provisoirement les différentes pièces de votre doudou. L’utilisation d’épingles vous aidera à bien vérifier le positionnement et l’harmonie globale avant l’assemblage final.

Optionnel : le Pompon maker

Pour certains amigurumis, vous aurez besoin de créer des petits pompons. Avec le pompon maker, c’est facile !

Sur Sperenza, vous pourrez dénicher tous les matériaux indispensables de l’Amigurumi pour vous lancer dans la confection de ces petites créatures ! Nous vous proposons aussi des kits pour amigurumi qui comprennent un lot de pelotes et un livre. Vous trouverez, bien entendu également les livres avec des modèles à réaliser.

Les indispensables de l'Amigurumi : Ricorumi

Les indispensables de l’Amigurumi : Ricorumi

Les techniques indispensables de l’Amigurumi

La base des amigurumis : le cercle magique

Les amigurumis commencent quasiment tous par un cercle magique, il est donc indispensable de connaître cette technique.

Crocheter en rond, ça s’apprend ! Et si vous ne savez pas encore, ce n’est pas grave. Il existe une multitude de vidéos sur le web qui vous expliquent comment faire. La technique du cercle magique est à privilégier pour crocheter en rond.

Vous pourrez vous entraîner en visionnant la vidéo ci-dessous :

Les mailles principalement utilisées

Dans les indispensables de l’Amigurumi, vous aurez à connaître certains points comme :

La maille serrée (ms)

La maille serrée se fait très facilement. On pique le crochet dans la première maille du rang précédent. Ensuite, on fait un jeté, c’est à dire qu’on passe le fil sur le crochet. Puis on le glisse dans les deux premiers brins à l’aide du crochet. Enfin, on fait à nouveau un jeté et on passe dans les deux boucles restantes.

Les augmentations (aug)

Les augmentations permettent d’agrandir un cercle à la taille que vous désirez.
Lorsqu’on a fini le cercle magique, on fait un rang de mailles serrées normal, en piquant dans chaque maille. Pour le rang suivant, on commence les augmentations de la manière suivante : on fait une maille serrée dans la 1ère maille du rang précédent, ensuite deux mailles serrées dans chacune des mailles suivantes. Enfin, il faudra faire une autre maille serrée dans la première maille serrée réalisée au début du rang.
Pour le rang suivant, vous pourrez faire une maille serrée dès la 2e maille du rang précédent et deux dans la 3e et ainsi de suite.

Les diminutions (dim)

Une diminution permet, comme son nom l’indique, de réduire la taille de notre cercle.
Il est facile de réaliser des diminutions invisibles, en procédant de la manière suivante :

Au début du rang qu’on souhaite diminuer, on pique son crochet dans le brin avant de la 1e maille et également dans celui de la 2e maille. Ensuite on fait un jeté et on ramène le fil à travers les deux premières boucles. On refait un jeté et on le ramène dans les deux boucles restantes. Il suffit ensuite de procéder de la même façon jusqu’à la fin du rang.

A suivre : assembler les différentes parties d’un amigurumi

En soi, le crochetage des amigurumis est assez simple à réaliser à partir du moment où on maîtrise les techniques ci-dessus. Le plus compliqué, c’est l’assemblage !

Vous aurez en effet besoin d’assembler la tête avec le corps et les pattes. Pour cela, il faut que vous utilisiez le même fil qui aura servi au crochetage et une aiguille à laine.

Nous vous détaillerons dans un prochain article les différentes techniques d’assemblage.

Alors, prêt à vous lancer dans le crochetage d’amigurumis ? 🙂

A découvrir dès maintenant sur Sperenza : la toute nouvelle gamme de fil coton et accessoires pour amigurumis de Rico Design : Ricorumi. Pour plus d’informations, vous pouvez aussi nous contacter via notre formulaire.

Et sinon, qu’elles-sont les autres laines à tricoter ?

You might also like